USM Maubeuge : site officiel du club de foot de MAUBEUGE - footeo

Le torchon brûle entre la municipalité et l’US Maubeuge

27 octobre 2014 - 09:43

Situation tendue entre la municipalité et le club de football maubeugeois. En cause, une situation sportive plus que préoccupante depuis une dizaine d’années, malgré les efforts financiers consentis.

Avec 245 000 € de subventions, l’US Maubeuge est l’association sportive qui reçoit le plus de deniers publics. Pourtant, sa vitrine, l’équipe première, s’est fait une spécialité de jouer son va-tout lors des dernières journées de championnat, sans pour autant que les engagements municipaux ne soient remis en cause.

Mais l’alternance politique qui a suivi les échéances électorales du printemps dernier a bouleversé la donne, explique Mehdi Gamra, l’adjoint aux sports. « Le versement de la subvention se fera sous certaines conditions. Nous allons mettre en place un contrat d’objectifs et de moyens. » Autrement dit, plus question de tacite reconduction des aides publiques.

Deux points d’achoppement ont particulièrement été relevés par l’élu. Le premier réside dans l’inégale répartition des dotations – sur un budget qui avoisine les 360 000€ – qu’il estime à deux-tiers pour les équipes seniors, soit moins de 10 % des effectifs (le club compte 437 licenciés). Un effort doit être fait sur la formation. La vitrine qu’est l’équipe première ne doit donc plus concentrer l’ensemble des efforts.

Le suivant – et c’est sans doute là que le bât blesse vraiment –, Maubeuge a perdu sa «position de club phare en Sambre-Avesnois ». Un leadership que se disputent aujourd’hui Aulnésiens et Finésiens. « Je me souviens quand j’étais plus jeune et que j’étais ramasseur de balles lors des Maubeuge-Strasbourg ou Maubeuge-Valenciennes », relate avec un brin de nostalgie l’adjoint. Une époque faste avec laquelle la ville voudrait renouer.

« UTILITÉ SOCIALE »

La comparaison a fait bondir les dirigeants de l’entité sportive, et en premier lieu Jean-Pierre Mehay (président) et Gérard Montibeller (trésorier), lesquels ne ménagent pas leurs efforts et ne comprennent pas le parallèle fait avec une ère sans commune mesure.

« Les subventions de l’époque étaient beaucoup plus importantes. Il ne faut pas non plus oublier notre utilité sociale », oppose le président. Une réalité tempérée par Jean-Pierre Coulon, le premier adjoint qui, en sa qualité de vice-président du club sous l’ère de Serge Deleflie, disparu il y a quelques jours, se souvient que l’aide publique s’élevait alors à 300 000€ et que les conditions permettaient des montages financiers « interdits aujourd’hui ». Quoi qu’il en soit, les deux camps, malgré une opposition de façade, partagent le même constat. Mais recevoir une leçon devant une salle de Douzies bien garnie lors d’une assemblée générale ne fait jamais plaisir.

Les déclarations chocs

Jean-Pierre Mehay, le président de l’USM, en fin stratège avait visiblement préparé son intervention. « J’ai fait les comptes. Cinq ans, c’est le temps qu’ont tenu mes prédécesseurs. J’arrive dans ma 5e année, et si les résultats ne s’améliorent pas, je démissionnerai au mois de juin. Même malgré ça, je suis fatigué, je suis sûr à 95 % que je quitterai le club au mois de juin. On n’est pas des missionnaires. J’en ai assez d’entendre parler du passé. »

Mehdi Gamra, l’adjoint aux sports. « Ce qui me gêne, c’est qu’après un rapide calcul je constate que 80 % du budget est consacré aux équipes adultes. (…) Je ne veux plus vivre les saisons précédentes. On fera le point début 2015, d’ici là on aura une idée approximative de l’issue de la saison. (…) Il n’y a que la formation qui permettra de récupérer les résultats des seniors. Cela aura aussi pour effet de pérenniser le club et l’aidera ainsi à grandir. »

Jean-Pierre Coulon, le premier adjoint. « Nous ne sommes pas en conflit avec le club en parlant du passé. Ce n’est pas un reproche qui vous est fait. Ayez des résultats vis-à-vis des citoyens, Monsieur le maire tient à son club. »<cci:mvdn_puce class="macro" displayname="MVDN_PUCE" name="MVDN_PUCE">

A. D. (CLP)

Commentaires

Jean-Louis Bouchet 30 octobre 2014 12:13
Supporter

Je suis l'activitée de l'USM , et je trouve que pour avoir une pépinière de jeune pour les années à venir , cela passe aussi part des équipes adultes performantes , qui justement attireront les jeunes vers notre équipe , pour en devenir le vivier de notre USM , et part la même occasion se même vivier , servira aux equipes far de notre region ( LOSC - RCL - VAFC ) , à venir y puiser comme il y a dans un passer pas très lointain . Il faut se souvenir que notre USM a fourni bon nombres de joueurs , qui sont devenus PROFESSIONNEL . Donc oui pour une formation des jeunes , mais oui pour une equipe fanion , qui peux redevenir le porte drapeau du bassin de la Sambre , et bien sur de l'avesnois ..................Allez l'USM POUR UN ETAGE DE PLUS DANS LA COUPE DE FRANCE . JLouis Bouchet ex coureur cycliste de l'Avesnois , expatrier dans le 66 au Barcarès

LES ACTIONS DE CETTE FIN DE SAISON AINSI QUE LES ORGANISATION.

Le comité directeur s'est tenu le Mercredi 17 Février et à défini les actions de cette fin de saison ainsi que leur organisation.

Après avoir analysé le Tournoi u11 de Décembre (Challenge international ''Ville de Maubeuge'', organisé magistralement par Gwenael Dechamps) et constaté son succés, après avoir mis en évidence les insuffisances du goûter de Noel et les améliorations à y apporter, le Comité s'est penché sur le stage d'Avril. Il aura lieu du Lundi 11 au Jeudi 14, de 9h à 16h, pour les 8-13 ans, sous la houlette de Jérôme Foulon. Le prix sera de 50 euros ( 40euros pour le 2éme, 30euros pour le 3éme enfant d'une meme famille)

Le Samedi 30 Avril 2016 aura lieu le Tournoi Jean Louis Robbe pour les u8-u9 et réunira 44 équipes sur le terrain Honneur.

Les 4 et 5 Juin 2016, se déroulera un tournoi u12-u13 regroupant 24 équipes. Un dossier donnant lieu à dotation à été établi dans le cadre de l'EURO 2016; c'est pourquoi ces journées devront présenter un caractère sportif et culturel centré sur l'Europe ; des stands seront installées et l'entrée fixé à 3euros. Cette manifestation est préparés et pilotée par MM. Claude Dislaire et Jean-Pierre Hoigne.

Le Comite directeur s'est ensuite penché sur les perspectives de la saison prochaine. Ses réflexions ont porté sur le renforcement de la qualité des éducateurs, l'amélioration de la qualité de nos jeunes joueurs ( doit-il y avoir moins d'équipes? ), l'amélioration des liens avec les clubs voisins, l'amélioration de la communication entre tous les acteurs du club, le nécessaire création d'une équipe féminine, l'information sur le sport adapté, la nomination d'un médecin du club. Le comité s'est enfin prononcé sur la prolongation du contrat de M Jérôme Foulon. Après avoir reconnu les qualités du coach, son implication au club notamment avec les équipes de jeunes et leurs éducateurs, le Comité approuve à l'unanimités la proposition du président de sa reconduction à la tête du club. Il entérine du même coup, la reconduction de M. Arbi comme adjoint de M. FOULON.