Coupe de France (3e tour) : dans le derby Maubeuge-Feignies, on a aimé ou pas...

21 septembre 2014 - 09:17

On a aimé

L’efficacité de l’attaque maubeugeoise. – Jusqu’ici en championnat les hommes de Jérôme Foulon et de Lakdar Arbi n’avaient été en mesure d’inscrire qu’un seul but en trois RENCONTRES. Fathalah Khannoussi, à la 30e, exploitait une défaillance de la défense finésienne. Après toutefois avoir manqué l’immanquable une minute plus tôt. Plus tard, Maxime Lemoine, d’une frappe qui se logeait sous le plafond, redonnait l’avantage à ses couleurs (57e). Deux réalisations qui pourraient apporter la confiance requise à la ligne d’attaque maubeugeoise.

La combativité. – Sur le papier, Feignies semblait mieux armé, mais Maubeuge a prouvé qu’il était chose aisée de rivaliser lorsque l’envie était de la partie. Un pressing haut a gêné fortement Feignies. Une multitude de duels aériens REMPORTÉS, et une faculté à se projeter vers l’avant ont fait la différence.

L’état d’esprit. – Malgré l’enjeu, l’USM est parvenue à jouer collectif. Là où des joueurs comme Aurélien Seoudi ou encore Fabien Lenoir et Bilal Zekhnini, tous deux ex finésiens et forcément revanchards, auraient 

eu

 tendance d’ordinaire à la jouer solo. Une solidarité retrouvée qui s’avérait salvatrice.

 

Les supporters. – De part et d’autre, pas de noms d’oiseaux comme c’est malheureusement trop souvent le cas dans les enceintes sportives. Une ambiance bon enfant comme on aimerait en voir plus souvent...

L’affluence. – De mémoire de Finésiens, on n’avait jamais vu autant de monde à Didier-Eloy, sans avoir attendre la gratuité de la deuxième période. Robert, plus de quinze ans de stade, en était bluffé « Même face à Quevilly (32e de finales), on n’était pas aussi nombreux ! »

On a moins aimé

Les tirs aux buts. – Les Vert et Blanc ont payé cash leur choix hasardeux d’aligné deux défenseurs de métier pour lancer la séance. Ni Matthieu Debisschop qui butait sur Romuald Lemeur, ni son coéquipier Jérémy Posluszny, dont la frappe fut repoussée par la barre, ne donnait la bonne impulsion.

La pelouse. – Le terrain d’honneur du complexe Didier-Eloy a déjà fait couler beaucoup d’encre. Les travaux de drainage entrepris il y a deux ans n’auront pas suffi. Impossible, en effet, d’aligner une passe au sol sans qu’un fichu rebond ne vienne compliquer le moindre contrôle, fut-il basique. Dommage pour le spectacle.

La qualité technique des échanges. – Beaucoup, parmi la meute de spectateurs, pas forcément habitués à voir évoluer des équipes de ce niveau, étaient quelque peu surpris par la pauvreté du contenu technique : « C’est ça le CFA2 et la DH ? », « C’est avec La Longueville qu’ils devraient fusionner... » Pas sympa pour La Longueville !

Feignies. – Comment expliquer que Feignies ait pu afficher un niveau de jeu digne de l’étage supérieur face à Tourcoing (victoire 2-0) et, à une semaine d’intervalle, bafouer son football au risque de gâcher quelque peu la fête ? On aurait aimé voir deux équipes jouer à leur niveau et offrir un spectacle digne d’un derby entre deux ex-frères ennemis qu’on attendait depuis 2003.

Commentaires

LES ACTIONS DE CETTE FIN DE SAISON AINSI QUE LES ORGANISATION.

Le comité directeur s'est tenu le Mercredi 17 Février et à défini les actions de cette fin de saison ainsi que leur organisation.

Après avoir analysé le Tournoi u11 de Décembre (Challenge international ''Ville de Maubeuge'', organisé magistralement par Gwenael Dechamps) et constaté son succés, après avoir mis en évidence les insuffisances du goûter de Noel et les améliorations à y apporter, le Comité s'est penché sur le stage d'Avril. Il aura lieu du Lundi 11 au Jeudi 14, de 9h à 16h, pour les 8-13 ans, sous la houlette de Jérôme Foulon. Le prix sera de 50 euros ( 40euros pour le 2éme, 30euros pour le 3éme enfant d'une meme famille)

Le Samedi 30 Avril 2016 aura lieu le Tournoi Jean Louis Robbe pour les u8-u9 et réunira 44 équipes sur le terrain Honneur.

Les 4 et 5 Juin 2016, se déroulera un tournoi u12-u13 regroupant 24 équipes. Un dossier donnant lieu à dotation à été établi dans le cadre de l'EURO 2016; c'est pourquoi ces journées devront présenter un caractère sportif et culturel centré sur l'Europe ; des stands seront installées et l'entrée fixé à 3euros. Cette manifestation est préparés et pilotée par MM. Claude Dislaire et Jean-Pierre Hoigne.

Le Comite directeur s'est ensuite penché sur les perspectives de la saison prochaine. Ses réflexions ont porté sur le renforcement de la qualité des éducateurs, l'amélioration de la qualité de nos jeunes joueurs ( doit-il y avoir moins d'équipes? ), l'amélioration des liens avec les clubs voisins, l'amélioration de la communication entre tous les acteurs du club, le nécessaire création d'une équipe féminine, l'information sur le sport adapté, la nomination d'un médecin du club. Le comité s'est enfin prononcé sur la prolongation du contrat de M Jérôme Foulon. Après avoir reconnu les qualités du coach, son implication au club notamment avec les équipes de jeunes et leurs éducateurs, le Comité approuve à l'unanimités la proposition du président de sa reconduction à la tête du club. Il entérine du même coup, la reconduction de M. Arbi comme adjoint de M. FOULON.